asstsas

Text Resize

-A +A
2 pages

pdf 198.75 Ko

Code : op422006

Les fumées chirurgicales : des précautions avec le VPH

Par Sylvain Lequoc | OP volume 42, numéro 2, mai 2019

Partager

Certains établissements se questionnent sur la nécessité pour les travailleurs de porter un appareil de protection respiratoire (APR) N95 tout en utilisant un dispositif d’aspiration des fumées chirurgicales lors du traitement de condylomes. Est-ce que la présence de particules virales du papillome humain (VPH) dans les fumées comporte un risque infectieux pour le personnel soignant exposé ?