asstsas

Text Resize

-A +A

Événement traumatique

Le risque d’exposition à des événements à potentiel traumatique fait partie de la réalité du travail des intervenants d’urgence. Pour certains d’entre eux, cette exposition peut entraîner des séquelles psychologiques, voire un trouble de stress post-traumatique. 

Ce dossier s’adresse aux paramédics, terme généralement utilisé pour désigner les techniciennes et les techniciens ambulanciers paramédicaux. Il s'adresse aussi aux répartiteurs médicaux d’urgence de même qu’aux organisations ambulancières, et aux personnes en lien avec ces travailleurs des soins préhospitaliers d’urgence.

Le contexte de travail des paramédics diffère d’un milieu à l’autre. Certaines informations doivent être adaptées à votre situation. Une partie de ce dossier peut aussi s’avérer pertinente pour le personnel qui occupe un emploi dans un domaine autre que celui des paramédics.

Notez que les termes « événement traumatique » et « événement à potentiel traumatique » sont utilisés sans distinction.

Le risque d’exposition à des événements à potentiel traumatique fait partie de la réalité du travail des intervenants d’urgence. Pour certains d’entre eux, cette exposition peut entraîner des séquelles psychologiques, voire un trouble de stress post-traumatique. Selon le rapport du Comité permanent de la sécurité publique et nationale (2016), entre 10 et 35 % des intervenants développeront un trouble de stress post-traumatique. Les répercussions peuvent être considérables sur la qualité de vie des individus et sur leurs tâches ou entraîner des arrêts de travail prolongés.

La Loi modernisant le régime de santé et de sécurité du travail au thème de l’accès au régime d’indemnisation en cas de lésion professionnelle, a créé un règlement évolutif sur les maladies professionnelles (RMP). Parmi ces maladies, à la section sur les troubles mentaux, on introduit désormais une présomption pour un trouble de stress post-traumatique (TSPT). Ainsi, tout comme un accident peut survenir sur les lieux de travail, cette maladie professionnelle peut être contractée par le fait ou à l’occasion du travail dans certaines conditions particulières, soit « avoir exercé un travail impliquant une exposition de manière répétée ou extrême à une blessure grave, à de la violence sexuelle, à une menace de mort ou à la mort effective, laquelle n’est pas occasionnée par des causes naturelles » (RMP-annexe A-troubles mentaux).

Lorsqu’une maladie est acceptée en présomption, le travailleur n’a pas à faire la démonstration du lien entre sa maladie et son travail lors de sa réclamation, ce qui facilite la reconnaissance du caractère professionnel de sa maladie.

Les informations de ce dossier vous permettront de comprendre ce risque pour la santé et la sécurité du travail (SST) des paramédics et des répartiteurs médicaux d'urgence. Son contenu vise aussi à préparer et à outiller le secteur paramédical du Québec pour faire face aux événements à potentiel traumatique

Bonne navigation !


Sommaire 


Références

Événement traumatique - Affiche ambulancierÉvénement traumatique - Affiche répartiteur

Services ambulanciers
(Affiche)

Répartiteurs
(Affiche)

Télécharger les affiches

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Remerciements 

Ce dossier Web a été adapté à partir du contenu publié par l’Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail, secteur « affaires municipales » (APSAM) et validé par Mélissa Martin, Ph. D., psychologue.

 

 


Pour en savoir plus

Pour toute information sur notre offre de services, contactez le conseiller attitré à votre établissement ou la responsable du programme Daisy Gauthier

Activité de prévention

D’un événement à potentiel traumatique aux premiers soins psychologiques [2023-006]

Cette conférence abordera les différents effets, tant physiques que psychologiques, d’un événement à potentiel traumatique et ses nombreuses conséquences, notamment liées au trouble de stress post-traumatique.

Les premiers soins psychologiques, lorsqu’ils sont adéquatement prodigués, font partie des leviers de prévention organisationnels essentiels. D’autres pistes d’action seront également présentées afin d’orienter vos interventions dans vos milieux de travail. 

En mode virtuel Webconférence et midi-causerie
Lieu(x) et date(s)

Mercredi 24 mai 2023 de 9 h 30 à 10 h 45
Diffusion en direct sur Internet

INSCRIPTION

(Inscription avant le 19 mai)