Text Resize

-A +A

COVID-19 - Foire aux questions - Protection oculaire - Personnel du RSSS

Janvier 2021

► Dois-je porter une protection oculaire ?

Oui. Dans le contexte de la pandémie, toutes personnes qui travaillent à moins de 2 mètres l’une de l’autre, sans barrière physique, doivent porter une protection oculaire (écran facial, lunettes de sécurité, masque avec écran facial), en plus d’un masque de procédure.

Note : Il existe des situations particulières de soins qui requièrent le port d’équipements de protection individuels (ÉPI), incluant une protection oculaire, même si les personnes sont à plus de 2 mètres, par exemple, lors d’une intervention médicale génératrice d’aérosol (IMGA).

 

► Mes lunettes personnelles sont-elles acceptables comme protection oculaire ?

Non, elles ne conviennent pas.

Comme indiqué dans l’avis de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), la protection oculaire doit :

  • Être choisie en fonction du type d'activité et du risque d'exposition
  • Être confortable
  • Former une barrière contre les éclaboussures latérales et la projection directe
  • Être ajustée aux contours du visage (couvrir du sourcil à la joue, et du nez jusqu'au côté du visage)
  • Être idéalement à usage unique
  • Être remplacée lorsqu’elle est égratignée ou brisée, que la vision est diminuée ou que l’ajustement au visage est irréalisable.

 

► Les goggles (lunettes étanches), les écrans faciaux et les lunettes de sécurité sont-ils des protections oculaires équivalentes ?

Selon le Centre for Disease Control and Prevention (CDC) :

« Les écrans faciaux sont couramment utilisés comme alternative de contrôle des infections au lieu des goggles (lunettes étanches). Contrairement aux goggles, un écran facial peut également protéger d'autres zones du visage. Pour offrir une meilleure protection du visage et des yeux contre les éclaboussures et les jets de liquide, un écran facial doit offrir une protection à partir de la couronne de la tête jusqu’au menton et entourer le visage jusqu'aux pointes des oreilles. Cela réduit la probabilité qu'une éclaboussure puisse contourner le bord de l'écran et atteindre les yeux. Les écrans faciaux jetables pour le personnel médical sont constitués de films légers fixés à un masque chirurgical ou ajustés de manière peu serré autour du visage; ils ne doivent pas être considérés comme une protection optimale.

Les lunettes de sécurité offrent une protection contre les chocs, mais elles ne fournissent pas le même niveau de protection contre les éclaboussures ou les gouttelettes que les lunettes de sécurité étanche (goggles). De manière générale, elles ne doivent pas être utilisées à des fins de contrôle des infections. » (Traduction libre)

 

Références