asstsas

Agressions / Violence - AGV

En quoi consiste la prévention de la violence de la clientèle ?

Les travailleurs de la santé interviennent auprès de clients en difficultés (problèmes de santé physique ou mentale, troubles cognitifs, effets reliés à l’ingestion de substances médicamenteuses ou autres, etc.). Leurs interventions les exposent aux réactions plus ou moins contrôlées de frustration, d’anxiété, d’exaspération ou de souffrance de ces personnes. Ces manifestations peuvent menacer la santé et la sécurité des travailleurs soit par leur brutalité soudaine, soit par l’usure psychologique et physique qu’elles occasionnent à moyen et long terme.

Une grande partie des agressions vécues dans le secteur de la santé et des services sociaux découlent de réactions de peur ou de colère. Ces émotions sont des contaminants et s'avèrent très contagieuses. On remarque aussi des comportements perturbateurs reliés à l’ennui, au manque de stimulation du client,ou à des changements dans sa situation ou dans son environnement.

Les agressions en provenance de la clientèle et les tourments qu’elles provoquent ne sont pas simples à prévenir. Quand les sources apparentes des dangers sont les personnes dont on doit justement prendre soin, on ne peut les éliminer à la source.

La prévention de la violence vise donc à prendre en considération et à agir pour éliminer ou contrôler les facteurs de risque de violence de la clientèle à l’égard du personnel. Ces actions contribuent au développement d’un climat de travail sécurisant, favorable au maintien de la santé psychologique des travailleurs (voir aussi le dossier Santé psychologique).

Transiger avec une personne hostile, vindicative, inquiétante par son attitude, ses paroles ou ses gestes est une réalité incontournable pour beaucoup de travailleurs. Elle peut se retrouver dans toutes les sphères de notre réseau : secteur de la santé mentale, urgence, soins aiguës ou prolongés, centre jeunesse, milieu de la réadaptation en déficience intellectuelle, milieu communautaire, etc.

Les conseillers de l’ASSTSAS peuvent offrir plusieurs formes d'assistance aux travailleurs, conseillers SST, CPSST, équipes de travail ou autres pour les aider à prévenir les accidents et les conséquences découlant de la violence de la part des usagers.

  • Information, références et enseignement ;
  • évaluation de la situation de travail, analyse de risques, analyse de besoins ;
  • propositions de solutions, recommandations ;
  • assistance dans l’enquête et l'analyse des accidents ;
  • assistance dans la révision des politiques, procédures et mesures d’urgence en cas d’agression ;
  • conseils pour l'organisation des équipes de code blanc ;
  • aide au développement d'un programme de prévention ;
  • PARC (Prévention – Aménagement – Rénovation – Construction).

 

Contactez le conseiller attitré à votre établissement pour plus d'information.

Filtrer par : Type de publications

Pages

-- -- -- -- -- -- -- -- --

Pages

Prévention de la violence

Gestion préventive des comportements agressifs et perturbateurs (CAP) - Introduction

Les travailleurs des milieux d’hébergement ou d’hospitalisation subissent régulièrement les CAP de certains de leurs clients. Comment faire en sorte de diminuer ces risques ?

En établissement Dans nos locaux
Prévention de la violence

Oméga de base

Le programme de formation Oméga de base vise à développer chez l'intervenant du secteur de la santé et des services sociaux des habiletés et des modes d'intervention pour assurer sa sécurité et celle des autres en situation d'agressivité.

Prévention de la violence

Oméga dans la communauté

Le programme de formation Oméga dans la communauté vise à développer chez l'intervenant qui œuvre dans la communauté des habiletés et des modes d'intervention pour assurer sa sécurité et celle des autres en situation d'agressivité. Il est adapté du cours Oméga de base, développé grâce au partenariat de l'ASSTSAS avec les centres hospitaliers Douglas, Robert-Giffard et de Charlevoix.

Prévention de la violence

Oméga (Formateurs)

L'établissement qui désire être autonome dans la diffusion de la formation Oméga de base ou Oméga dans la communauté peut se doter de sa propre équipe de formateurs (minimum deux personnes).

Dans nos locaux
Lieu(x) et date(s)

Montréal :

  • 18, 19, 20, 21, 22 septembre, 16, 17, 18, 19, 20 octobre, 13, 14, 15, 16, 17 novembre 2017

Prévention de la violence

Pacification des états de crise aiguë

Une formation pour assurer sa sécurité et celle des autres lors des épisodes de crises émotionnelles des bénéficiaires.

En établissement Dans nos locaux
Prévention de la violence

Prévention des comportements agressifs et perturbateurs chez les personnes présentant une déficience intellectuelle (CAP-DI)

Les travailleurs œuvrant dans les services de réadaptation en déficience intellectuelle rencontrent des clients présentant des troubles graves de comportement. La formation CAP-DI permet de clarifier les rôles de l'intervenant et de l'équipe de réadaptation en présence de comportements agressifs. Les participants pourront identifier et activer leurs compétences et leur savoir-faire au profit de leur santé et de leur sécurité, mais aussi du développement de la personne qui leur est confiée. 

En établissement
Prévention de la violence

Prévention des comportements agressifs et perturbateurs chez les personnes présentant une déficience intellectuelle (CAP-DI) (formateurs)

L'établissement qui désire être autonome dans la diffusion de la formation CAP-DI peut faire former un de ses professionnels de la réadaptation. 

En établissement
Prévention de la violence

Réactions sécuritaires Alpha

La formation vise à développer chez l’intervenant du secteur de la santé et des services sociaux des attitudes et habiletés préventives afin de réagir de façon sécuritaire dans certaines situations d’agressivité (menaces verbales et de contacts physiques mineurs humiliants ou causant de la douleur).

 

En établissement