asstsas

Conséquences des agressions physiques graves sur les intervenants en milieu psychiatrique

Partager
13 Septembre 2017

La violence en milieu de travail est une problématique qui touche tous les secteurs professionnels, mais certains travailleurs sont plus à risque que d’autres d’être victimes ou témoins d’actes de violence grave en raison des fonctions qu’ils exercent. C’est particulièrement vrai dans les milieux hospitaliers psychiatriques. Préoccupé par les conséquences que peuvent avoir ces agressions sur les travailleurs et les soins qu’ils prodiguent, Stéphane Guay, professeur de criminologie et de psychiatrie à l’Université de Montréal et directeur du Centre d’étude sur le trauma, a mis sur pied, avec l’appui de la direction de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal (IUSMM – CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal), un projet de recherche sur le sujet dont les premiers résultats font l’objet de deux articles scientifiques.